Mes résolutions de 1999 
mars - avril - mai  - juin - juillet - août - septembre - octobre - novembre - décembre

2000 - 2001

 

 

********************
22 mars 99 :

Puisqu'il semble assez certain que rien n'est jamais certain (même si, bien sûr, ce n'est pas certain),
j'ai décidé de ne jamais oublier de douter.

********************
23 mars 99 :

J'ai décidé de m'appliquer sérieusement à choisir ce en quoi croire.

********************
24 mars 99 :

J'ai décidé de continuer à croire en l'amour, même si je sais maintenant qu'il n'est pas plus fort que la mort.

********************
26 mars 99 :

J'ai décidé de vous faire tous généreusement profiter de ma vaste culture en vous offrant de temps en temps ici un texte que j'aime. Parce que, vous ne le savez peut-être pas, mais y a plein plein de textes extraordinaires...

********************
26 mars 99 : La simplicité

"Ce qui a manqué surtout à ma vie jusqu'à présent, c'est la simplicité. Je commence à changer petit à petit.
Par exemple, maintenant, je sors toujours avec mon lit, et quand un homme me plaît, je le prends et couche avec aussitôt.
Si ses oreilles sont laides et grandes ou son nez, je les lui enlève avec ses vêtements et les mets sous le lit, qu'il retrouve en partant ; je ne garde que ce qui me plaît.
Si sa cravate gagnerait à être changée, je la change aussitôt. Ce sera mon cadeau. Si cependant je vois un autre homme plus plaisant qui passe, je m'excuse auprès du premier et le fais disparaître immédiatement.
Des personnes qui me connaissent prétendent que je ne suis pas capable de faire ce que je dis là, que je n'ai pas assez de tempérament. Je le croyais aussi, mais ça venait de ce que je ne faisais pas tout comme il me plaisait.
Maintenant, j'ai toujours de bonnes après-midi. (Le matin, je travaille.)"

Henri Michaux - La nuit remue
(version féminisée par mes soins)

********************
29 mars 99 :

Aujourd'hui, j'ai décidé de cesser de me torturer à me demander si d'avoir résolu d'être simple ne signifierait pas qu'on est très compliqué : je serai donc simplement compliquée plutôt que d'être complexement simple.

********************
30 mars 99 :

J'ai décidé de ne plus avoir honte d'être tout le temps en vacances. Après tout, que ceux qui m'envient deviennent eux-mêmes profs ! Et même, s'ils y tiennent tant, je suis prête à militer avec eux pour généraliser les 15 semaines de congés payés.

********************
2 avril 99 :

J'ai décidé de tourner ouvertement en dérision tous les ronchons avec leurs révoltes de supermarché  :
maintenant, je les traite de "stroumpfs grognons", et, tout de suite, ils se sentent mieux !

********************
3 avril 99 :

"Quiconque a proclamé que l'autre est un imbécile, un sale individu,
se fâche quand celui-ci montre qu'il ne l'est pas."

Nietzsche - Humain, trop humain.

********************
4 avril 99 :

J'ai décidé d'essayer d'être irréprochable pour faire chier tous ceux qui aiment tant faire des reproches.

********************
6 avril 99 :
J'ai décidé de cesser de me prendre la tête pendant une semaine :
demain,  je me prends le corps et pars skier avec lui.

********************
15 avril 99 :
J'ai décidé de ne plus prendre de résolution que je me sais absolument incapable de tenir :
je ne déciderai plus jamais de cesser de me prendre la tête !

********************
16 avril 99 :
"Le désir s'écrase sur le besoin : c'est là le fait obsédant du sentiment amoureux".

Roland Barthes - Fragment d'un discours amoureux.

********************
17 avril 99 :
J'ai décidé de poursuivre mes efforts (c'est que ça fait longtemps déjà que j'y travaille...)
pour apprendre à me réjouir de la présence au lieu de me laisser ronger par l'absence.
(Mais je me demande quand même toujours si ce ne serait pas fondamentalement vain :
n'est-ce pas justement lorsqu'on a su vraiment accueillir la présence qu'on souffre ensuite nécessairement de son absence ?)

********************
19 avril 99 :
J'ai décidé de me remettre au chocolat.

********************
20 avril 99 :
J'ai décidé de dire franchement à mes élèves lesquels d'entre eux ne doivent surtout pas s'inscrire en fac l'année prochaine s'ils veulent s'épargner un échec cuisant.

********************
23 avril 99 :
J'ai décidé d'engueuler mon psy :
voilà-t-y pas que, ce matin, il m'a demandé de lui expliquer pourquoi je résiste tant !!!

********************
24 avril 99 :
J'ai décidé de ne jamais répondre à tous ces lycéens en mal de pensée qui me mélent dans l'espoir que je leur ferai leurs dissertations : jeunes gens, il est grand temps que vous le sachiez, les seules véritables idées se trouvent dans vos têtes, pas sur Internet (ni ailleurs) !!!

********************
27 avril 99 :
"Ose ne devenir rien du tout, un individu particulier dont Dieu exige éthiquement tout !"

Kierkegaard - Post-scriptum aux miettes philosophiques.

********************
1er mai 99 :
J'ai décidé de mener une enquête sur le muguet :
qui se sent incontournablement obligé d'en offrir, et pourquoi donc ?
(je déteste le muguet, c'est kitch et ça pue).

********************
4 mai 99 :
J'ai décidé de remercier mes élèves de TL à la fin de l'année :
vraiment, j'aurai été comblée de travailler avec eux.

********************
5 mai 99 :
J'ai décidé d'arrêter de faire ma sauvage :
je vais m'entraîner à parler de la pluie et du beau temps sur un ton assuré.

********************
7 mai 99 :
J'ai décidé de me résigner à l'épi qui s'obstine à rebiquer derrière mon oreille gauche même s'il m'horripile (et donc, du même coup, de cesser d'engueuler mon coiffeur qui m'a justement dit que personne n'y pouvait rien).

********************
8 mai 99 :
"Le monde est une comédie pour l'homme d'esprit, une tragédie pour l'homme de cœur".

Horace Walpole.

********************
10 mai 99 :
J'ai décidé de vous rappeler régulièrement que le monde est essentiellement ce que nous en avons fait :
il est donc essentiellement entre nos mains.

********************
12 mai 99 :
J'ai décidé d'insister : les sacro-saintes lois économiques (et conjugales) ne deviennent des fatalités que pour qui a librement choisi de s'y résigner.

********************
16 mai 99 :
J'ai décidé de changer le monde (mais je ne sais pas encore exactement comment m'y prendre).

********************
19 mai 99 :
J'ai décidé de me méfier des hommes honnêtes : quand ils commencent à éprouver le besoin de préciser qu'ils le sont, c'est sûr, il y a anguille sous roche !

********************
21 mai 99 :
J'ai décidé d'en avoir le cœur net.

********************
22 mai 99 :
J'ai décidé de pleurer un bon coup.

********************
23 mai 99 :

"Aux petites filles on apprend que Dieu existe et qu'il a la couleur de leurs yeux. Alors elles le croient. Alors elles attendent. En attendant, pour passer le temps de vivre, par impatience ou pour faire comme leur mère, elles se marient. Dès ce jour Dieu s'en va. Il déserte la maison, comme un qui ne trouve plus le repas ou le silence à son goût. Il s'en va pour toujours. Il laisse en s'éloignant l'attente qu'elles ont de lui. C'est une attente immense. C'est une attente à quoi personne ne sait répondre. On touche là à la démence. Dans l'attente amoureuse des jeunes femmes, dans cette passion purifiée par l'absence, on touche à quelque chose comme la folie. Aucun homme ne s'aventure dans ces terres désolées de l'amour. Aucun homme ne sait répondre à la parole silencieuse. Les hommes retiennent toujours quelque chose auprès d'eux. Jusque dans les ruines, ils maintiennent une certitude -- comme l'enfant garde une bille dans le fond de ses poches. Quand ils attendent, c'est quelque chose de précis qu'ils attendent. Quand ils perdent, c'est une seule chose qu'ils perdent. Les femmes espèrent tout, et puisque tout n'est pas possible, elles le perdent en une seule fois -- comme une manière de jouir de l'amour dans son manque."

Christian Bobin - La part manquante.

********************
25 mai 99 :
Aujourd'hui, j'ai décidé de faire comme si de rien n'était, pour voir si, vraiment, ça y est.

********************
28 mai 99 :
J'ai rien décidé du tout, mais j'y suis pour quelque chose.

********************
29 mai 99 :
J'ai décidé de m'y engager à corps perdu, puisque j'y suis pour quelque chose.

********************
30 mai 99 :
"La sagesse commence au point précis où le cynisme de l'analyse ne nous gâte plus le plaisir ingénu de la synthèse, -- car on peut à la fois vénérer et comprendre !
[...] Presque rien n'est aussi grave que nous le craignons, ni aussi futile que nous l'espérons."

Vladimir Jankélévitch - L'ironie.

********************
5 juin 99 :
J'ai décidé de commencer une nouvelle petite pensée (il est temps de retrouver un peu de sérieux).

********************
5 juin 99 :
J'ai décidé d'être la plus belle pour aller danser.

********************
8 juin 99 :
J'ai décidé d'être une femme légère -- mais pas écervelée.

********************
10 juin 99 :
J'ai décidé de ne pas être trop triste que mes attachants élèves aient le bac et partent vivre leur vie.

********************
11 juin 99 :
J'ai décidé de tenter de combler le fossé entre objectivité et subjectivité
(élever la subjectivité à la hauteur de l'objectivité, ramener l'objectivité à la profondeur de la subjectivité, je ne sais... Dans les deux cas, c'est très très risqué).

********************
12 juin 99 :
J'ai décidé de terminer la petite pensée en cours
(et vous pouvez aller la lire, ça y est, c'est fait).

********************
13 juin 99 :
J'ai décidé de voter pour ceux qui veulent changer le monde, comme moi
(même si je sais que, tels qu'ils sont, il ne vaudrait sans doute mieux pas qu'ils aient trop de pouvoir).

********************
14 juin 99 :
J'ai décidé que je pouvais être fière de moi :
mes élèves, toutes séries confondues, ont dû savoir traiter au moins deux des trois sujets sur lesquels ils sont respectivement tombés.

********************
16 juin 99 :
J'ai décidé de cesser de penser que j'ai le monopole de l'errance
(à penser obstinément que les autres savent où ils vont, je mériterais de les perdre
-- en fait, je n'ai vraiment pas de quoi être fière).

********************
19 juin 99 :
J'ai décidé de laisser aux élèves dont je corrige les copies le bénéfice du doute :
je vais rester fermement convaincue que, s'ils ont en grande majorité choisi le sujet le plus casse-gueule,
c'est que leur esprit frétillant s'est refusé à bêtement traiter un sujet de cours.

********************
21 juin 99 :
"- Alors tu t'es bien amusée ?
- Comme ça.
-T'as vu le métro ?
-Non.
- Alors, qu'est-ce que t'as fait ?
- J'ai vieilli".

Raymond Queneau - Zazie dans le métro.

********************
23 juin 99 :
J'ai décidé de cesser de n'être irrésistiblement attirée que par ceux qui me remettent radicalement en question
(les autres sont bien plus intrig(u)ants, en fait !).

********************
25 juin 99 :
J'ai décidé de ranger ma bibliothèque
(y a du bouquin sur la planche).

********************
27 juin 99 :
J'ai décidé de remonter quelques notes
(mais, rassurez-vous, que du côté des meilleures copies).

********************
29 juin 99 :
J'ai décidé de terminer ma nouvelle petite pensée
(que j'avais commencée sans vous le dire, eh non, je ne vous dis pas tout, loin de là...).

********************
1er juillet 99 :
Aujourd'hui, j'ai décidé de me laisser porter par la nostalgie.

********************
2 juillet 99 :
Aujourd'hui aussi
(c'est que c'est un anniversaire).

********************
4 juillet 99 :
J'ai décidé de retravailler un peu mes images animées
(y a quand même pas que les pensées dans la vie).

********************
6 juillet 99 :
"Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos cœurs à l'unisson
Ce qu'il faut de regret pour payer un frisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n'y a pas d'amour heureux."

(Aragon chanté par Brassens).

********************
9 juillet 99 :
J'ai décidé d'aller voir la mer aujourd'hui
(c'est que, ça y est, le bac est bouclé et l'année bien finie).

********************
11 juillet 99 :
J'ai décidé de cesser de décider quoi que ce soit pour quelque temps :
quand même, c'est les vacances.

********************
22 août 99 :
J'ai décidé que c'était la fin de mes vacances.

********************
23 août 99 :
J'ai décidé de refignoler un coup mes cours.

********************
25 août 99 :
J'ai décidé de me mettre au régime (un peu).

********************
27 août 99 :
J'ai décidé de décrasser mon clavier, avec coton-tiges, cure-dents et tout le bastringue
('faut dire que Bettina a hurlé hier en voyant dans quel état il était).

********************
28 août 99 :
J'ai décidé de lutter contre la nostalgie
(non, pas des vacances,  j'en bien ai trop pour qu'elles me fassent tant d'effet,
de rentrées plus chantantes...).

********************
30 août 99 :
J'ai décidé de me résigner sagement à ce que mon bronzage disparaisse.

********************
31 août 99 :
J'ai décidé de commencer par étudier le Lysis de Platon avec mes TL.

********************
1er septembre 99 :
"Vieillir, c'est renoncer à mourir d'amour."

Moi (enfin je crois).

********************
4 septembre 99 :
J'ai décidé de mon premier sujet de dissert :
"Qu'est-ce que réussir sa vie ?"
(belle entrée en matière, non ?).

********************
5 septembre 99 :
J'ai décidé de cesser d'avoir mal au crâne.

********************
7 septembre 99 :
J'ai décidé d'être moins dépensière
(faut dire que là, je n'ai pas exactement le choix).

********************
8 septembre 99 :
J'ai décidé de me remettre à mon piano
(après tout, c'est aussi un clavier...).

********************
11 septembre 99 :
"On signalait une dépression au-dessus de l'Atlantique ; elle se déplaçait d'ouest en est en direction d'un anticyclone situé au-dessus de la Russie, et ne manifestait encore aucune tendance à l'éviter par le nord. Les isothermes et les isothères remplissaient leurs obligations. Le rapport de la température de l'air et de la température annuelle moyenne, celle du mois le plus froid et du mois le plus chaud, et ses variations mensuelles apériodiques, était normal. Le lever, le coucher du soleil et de la lune, les phases de la lune, de Vénus et de l'anneau de Saturne, ainsi que nombre d'autres phénomènes importants, étaient conformes aux prédictions qu'en avaient faites les annuaires astronomiques. La tension de vapeur dans l'air avait atteint son maximum, et l'humidité relative était faible. Autrement dit, si l'on ne craint pas de recourir à une formule démodée, mais parfaitement judicieuse, c'était une belle journée d'août."

Robert Musil - L'homme sans qualités.

********************
12 septembre 99 :
J'ai décidé que mes élèves avaient tous l'air plutôt sympathique.

********************
15 septembre 99 :
J'ai décidé de m'en remettre à moi-même plutôt qu'à plus tard.

********************
18 septembre 99 :
J'ai décidé de profiter de ces derniers jours sans copies.

********************
19 septembre 99 :
J'ai décidé d'être patiente, quoi qu'il puisse ne pas arriver.

********************
20 septembre 99 :
J'ai décidé de reprendre le badminton.

********************
22 septembre 99 :
J'ai décidé de ne pas me sentir plus vieille qu'hier.

********************
25 septembre 99 :
J'ai décidé de faire de chaque jour un nouveau départ.

********************
26 septembre 99 :
"S'il se vante, je l'abaisse ; s'il s'abaisse, je le vante ;
et le contredis toujours, jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il est un monstre incompréhensible."

Pascal - Pensées.

********************
29 septembre 99 :
J'ai décidé de me plonger dans cette nouvelle année.

********************
2 octobre 99 :
J'ai décidé de ne néanmoins pas me laisser submerger par les copies.

********************
4 octobre 99 :
J'ai décidé de ne pas m'en vouloir même si je ne sais vraiment pas ce que je veux.

********************
6 octobre 99 :
J'ai décidé de commencer à me préoccuper du big bogue :
maintenant, au moins, ,je sais que mon BIOS est doté de l'extension v1.0A !

********************
7 octobre 99 :
Au coyote :
si ta vie ne te plaît pas, change-la ;
et si tu ne peux la changer, dis-toi que c'est qu'elle te plaît.

********************
8 octobre 99 :
J'ai décidé de vous rappeler, ô charmants élèves virtuels,
que je suis toujours bien résolue à ne vous offrir aucune aide pour vos divers et variés devoirs.

********************
10 octobre 99 :
J'ai décidé de me réoccuper un grand coup du site de mon cher lycée.

********************
12 octobre 99 :
J'ai décidé de ne pas encore commencer à attendre les prochaines vacances
(ce serait encore trop long !).

********************
14 octobre 99 :
J'ai décidé de cesser de me dire que tout ça, c'est en attendant mieux.

********************
18 octobre 99 :
"Toute pensée est un massacre d'impressions".

Alain - Propos sur le bonheur

********************
21 octobre 99 :
J'ai décidé de continuer à exécrer les gens qui se prennent au sérieux (et moi avec !). 

  ********************
22 octobre 99 :
J'ai décidé d'avouer toutes les résolutions auxquelles je ne me suis pas tenue :
1- j'ai parfois oublié de douter
2- il m'est arrivé de croire en un peu n'importe quoi
3- je me suis encore régulièrement énervée contre l'épi derrière mon oreille gauche
4- je ne sais toujours pas parler de la pluie et du beau temps
5- je n'ai pas encore changé le monde
6- je suis bien loin d'en avoir le cœur net
7- je n'ai pas vraiment refignolé mes cours
8- je n'ai pas exactement réussi à en finir avec la nostalgie.
Finalement, c'est pas si mal, non ? Je décide donc d'être plutôt satisfaite de ces sept derniers mois.

  ********************
24 octobre 99 :
J'ai décidé d'améliorer la présentation de mon site
(vous avez vu, j'espère ?).

  ********************
25 octobre 99 :
J'ai décidé qu'il n'y avait aucune raison pour que ça dégénère.

  ********************
28 octobre 99 :
J'ai décidé de me résigner à ne pas m'entendre avec tout le monde.

  ********************
30 octobre 99 :
J'ai décidé d'aller faire un tour ailleurs
(eh oui, les vacances sont enfin arrivées !).

  ********************
6 novembre 99 :
J'ai décidé de travailler à nuancer ma politique obstinée du "tout ou rien".

********************
7 novembre 99 :
J'ai décidé de lutter pour être plus forte que mes peurs
(c'est que yen a marre que ce soient elles qui choisissent à ma place !).

********************
9 novembre 99 :
Mais, quand même, après réflexion, j'ai décidé de reconnaître
que certaines d'entre elles (mes peurs, je vous dis) sont en fait de sacrés garde-fous...
Alors que faire ?

********************
11 novembre 99 :
"Que suis-Je ?
Je suis à la place d'où se vocifère que l'univers est un défaut dans la pureté du Non-Être".

Lacan - Écrits II.

********************
13 novembre 99 :
J'ai décidé de ne plus me laisser submerger par mes émotions
(mais ça, ça va être dur, depuis le temps que j'essaie...).

********************
16 novembre 99 :
Avant tout,
j'ai décidé de m'efforcer de toujours me garder une petite place quoi qu'il m'arrive.

********************
18 novembre 99 :
J'ai décidé de me laisser pousser les cheveux.

********************
21 novembre 99 :
J'ai décidé d'être plus contemplative (moins appétitive, quoi).

********************
22 novembre 99 :
J'ai décidé d'essayer de changer d'histoire pour voir.

********************
25 novembre 99 :
J'ai décidé d'arrêter de mettre ma vie en dehors des (ou entre ?) parenthèses.

********************
27 novembre 99 :
J'ai décidé de mettre un peu d'ordre dans tout ça :
ces trois dernières résolutions frisent vraiment l'incohérence !

********************
28 novembre 99 :

"J'aime les gens qui doutent
les gens qui trop écoutent
leur cœur se balancer ;
j'aime les gens qui disent
et qui se contredisent
et sans se dénoncer ;
j'aime les gens qui tremblent
que parfois ils ne semblent
capables de juger ;
j'aime les gens qui passent
moitié dans leurs godasses
et moitié à côté...
J'aime leur petite chanson
même s'ils passent pour des cons.

J'aime ceux qui paniquent
ceux qui sont pas logiques
enfin pas comme il faut ;
ceux qui avec leurs chaînes
pour pas que ça nous gêne
font un bruit de grelots ;
ceux qui n'auront pas honte
de n'être au bout du compte
que des ratés du cœur,
pour n'avoir pas su dire
"délivrez-nous du pire
et gardez le meilleur"...
J'aime leur petite chanson
même s'ils passent pour des cons."(...)

Anne Sylvestre - Les gens qui doutent

********************
1er décembre 99 :
J'ai décidé d'être plus sévère avec mes élèves
(je le leur ai même dit).

********************
4 décembre 99 :

"Aimer, c'est mettre tous ses yeux dans le même panier."

Moi

********************
6 décembre 99 :
J'ai décidé de me méfier de mes propres interprétations de moi-même.

********************
8 décembre 99 :
J'ai décidé de me creuser la tête pour savoir quoi décider encore.

********************
10 décembre 99 :
J'ai décidé d'être sympa avec ma mère
(c'est que, comme elle me saoule, j'ai tendance à la consoler avec modération).

********************
12 décembre 99 :
J'ai décidé de ne pas bâcler cette dernière semaine de cours
même si tout le monde en a sérieusement marre.

********************
15 décembre 99 :
J'ai décidé de reconnaître que je suis fatiguée.

********************
18 décembre 99 :
J'ai décidé de commencer à me préoccuper de Noël.

********************
19 décembre 99 :
"Les hommes sont de vrais têtes-à-queue,
les femmes sans queue ni tête :
pas étonnant qu'ils s'entendent si bien !"

Moi

********************
21 décembre 99 :
J'ai décidé de vous souhaiter à tous de joyeuses fêtes et tout ça ;
moi je me casse.

la suite